Saint Jean de Shanghai

 

Lettre au père Eugraph du 11 nov. 1962

[...] Je suis profondément affligé (je ne suis pas seul, d'autres évêques partagent mon sentiment) de ce qui est arrivé au Concile, et surtout de la manière d'envisager l'affaire de l'Église de France par certains.

Je ne perds pas l'espoir que dans peu de temps tout va se résoudre pour le bien des Français othodoxes et, par eux, pour le bien de la totalité de l'Eglise orthodoxe. [...]

 

ORIGINAL

 

 

Lettre au père Eugraph du 7 août 1963

[...] Il est évident que je suis très préoccupé de ce que ma situation éloignée ne fasse de ma juridiction une juridiction théorique, et mon désir est que le plus rapidement possible l'Église de France ait un chef sur place en accord avec le désir du clergé et du troupeau francais. Malheureusement, très peu d'évêques me soutiennent dans ce sens-là; je ne parviens pas à obtenir le soutien de mes amis.
Celui qui comprend admirablement bien est le Métropolite Anastase.

À une conférence d'évêques étudiant les affaires de l'Église, j'ai posé à nouveau le problème de l'Église de France. Alors, avec amertume, le Métropolite a dit qu'il sentait une lourde responsabilité de ce que nous n'avions pas achevé l'oeuvre de l'Église de France, abandonnant ceux qui viennent vers nous. Développant sa pensée, il a dit : "Nous répondrons devant le tribunal céleste, car jamais dans l'Eglise Orthodoxe on écarte le fondateur de son oeuvre."

Malheureusement, la majorité des évêques, ne consièrent que les coutumes de leur enfance auxquelles ils sont liés, incapables de voir plus loin ; [...]

 

ORIGINAL

 

 

Lettre au père Eugraph du 29 septembre 1964

[...] Dans toute bonne oeuvre, on rencontre beaucoup de difficultés, d'autant plus dans une si bonne et grande que la restauration de l'Eglise locale, - c'est pour cela qu'il ne faut pas vous troubler à cause des divers ennuis et malchances.

Que Dieu vous benisse, ainsi que vos fidèles.

Avec ma sincère bienveillance et mon estime.

Vôtre Archevêque Jean

 

ORIGINAL

 

 

Discours au sacre de Mgr Jean le 11 novembre 1964

[...] Mais le Seigneur bénit ta bonne entreprise, et nombreux sont ceux qui par  toi connurent la vérité et entrèrent dans la voie de sa confession. L'importance  d'un  troupeau  sans  cesse  croissant  –  des  enfants  de l'ancienne  Gaule,  la  France  actuelle,  qui  reviennent  à  l'Orthodoxie,  a rendu  nécessaire  de  nommer  un  évêque  à  sa  tête.  L'amour  de  tes enfants spirituels t'appelle maintenant au ministère épiscopal.

[...]

Malheureusement, nombre de nos compatriotes, étant de bons enfant, de l'Eglise Orthodoxe, ne peuvent pas toujours différencier l'essence de la  doctrine  orthodoxe  de  ses  manifestations  sous  telle  ou  telle  forme, dépendant des conditions locales et du caractère du peuple concerné. Tu  devras  rencontrer  de  l'incompréhension  et  de  l'adversité  chez  des hommes  pieux  et  agissant  non  par  mauvais  desseins,  mais  par incompréhension. Sois courageux. Supporte toutes les afflictions et n'en aie  point  peur.  Sois  bienveillant  envers  ceux  qui  te  feront  obstacle, efforce-toi, là où cela est possible, de ne pas être cause de scandale et de  ne  pas  induire  en  tentation,  afin  que  ceux  qui  s'opposent  à  toi parviennent à la connaissance de la vérité. Car le Seigneur veut le salut de tous. [...]

 

ORIGINAL