Homélie du 23 novembre 1969 - deuxième dimanche de l'Avent

 

 

Texte à venir